Le Couvent des Oiseaux

Il faisait un temps magnifique ! Mais quelle chance ! C’était pour accompagner une journée pas tout à fait comme les autres, chargée de beaucoup d’émotion et de nostalgie ! Mama est très émue et très heureuse. Bà ngoại et Bà cố ngoại lui en ont tellement parlé. Un lieu où elles ont vécu longtemps ensemble et où elles étaient très heureuses … . De quel lieu parlent-elles donc ? Du fameux « Couvent des Oiseaux à Da Lat :

« Tout a commencé avec Marie Thérese Huu Hao, la future épouse de Bao Dai, l’impératrice Nam Phuong. Avant d’épouser Bao Dai, elle fit ses études au sein de la congrégation Notre Dame, rue de Ponthieu à Paris, communément appelé le « Couvent des oiseaux ». De retour en Indochine, et gardant un excellent souvenir du pensionnat, elle décida, un fois impératrice, de soutenir la création d’un établissement similaire à Dalat, en offrant des terrains. Cet établissement a vu le jour en 1935. On l’appela le Couvent de Notre Dame du Lang Bian, mais le nom commun reste le « Couvent des Oiseaux ». Ce fut alors le point de convergence de toute la bourgeoisie du sud Vietnam. Situé dans une station balnéaire – Dalat – aussi chic, à l’époque, que le 16eme arrondissement de Paris. L’établissement, réservé aux jeunes filles, vit affluer, coté français, des filles de fonctionnaires et de colons aisés. Les grandes familles vietnamiennes, laotiennes ou cambodgiennes y inscrivirent également leurs enfants, soucieuses de leurs donner le meilleur de l’éducation occidentale. L’élite féminine vietnamienne a été formée ici avant de fuir, hélas, aux quatre coins de la planète. »

C’est tout à fait ça … . Bà cố ngoại (la grand-mère maternelle de Mama) y était professeur de français et Bà ngoại (la maman de Mama) y a fait toute sa scolarité avec ses trois sœurs (école primaire, collège, lycée) jusqu’à y être elle-même professeur de français à son tour. Mama a prise la même photo que sa maman 🙂 🙂 🙂 , vous l’avez remarqué 😉 ?!

Da Lat est vraiment agréable, très verdoyant et on y respire comme … en Europe ! Vous n’y trouvez pas la même chaleur écrasante comme à Saigon ou Hanoi !

Anh Hong Linh a loué une moto pour toute la journée. En route pour les chutes d’éléphant à présent … la route va être bien sinueuse. Accrochez-vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.