Le Mont Saint Michel

C’est presque un mot magique pour Mama 😉 . On n’y est pas retourné depuis la création en 2014 des nouveaux ouvrages d’accès par l’architecte Dietmar Feichtinger … . D’après Mama (et pas seulement d’après elle 😉 ) , le Mont Saint Michel est vraiment un lieu extraordinaire, unique au monde, mais depuis le nouveau accès et les travaux de restauration, Mama le trouve encore doublement embellit ! C’était un souhait de Mai de le visiter à nouveau et ça tombe bien : Mama a trop envie de le revoir aussi ! Il vous faut une quarantaine de minutes (!) de marche à pied depuis le parking des voitures pour arriver au pied du mont. Vous pouvez également prendre des navettes pour vous y rendre. Elles passent tous les quart d’heure et sont gratuites. Il y a aussi des maringotes (sorte de calèche, tirée par deux chevaux) pour vous y amener, mais bof, à chacun ses goûts ! Tout le long de la promenade, très propre et spacieux, sont plantés des fenouils sauvages. Ça sent terriblement bon !!! C’est naturel et c’est un vrai délice ! Quelle super bonne idée ! Une fois arrivés au mont, on se dirige tout naturellement vers l’abbaye qui est tout en haut : première étape de notre visite. Là, on a une anecdote à vous raconter aussi  (ça arrive toujours à Mama, elle attire les choses qui sort du commun 😉 , elle adore 🙂 🙂 🙂 … finalement c’est peut-être à cause de cela que ça lui arrive et pas aux autres) : alors, on est dans la longue queue pour acheter nos entrées … . Ça avance vite, mais il y a quand même pas mal du monde. Trois jeune se dirigent vers Mama (Mama n’a pas sourit ! Aba dit toujours parce qu’elle sourit c’est pour cela que les gens se dirigent vers elle). Ils lui posent une question en anglais et Mama qui ne laisse pas les gens finir leur phrases (c’est très, très énervant ! Ici Mama s’excuse devant tout le monde 😉 . C’est un grand défaut de Madame) … leur répond en italien : « Euh, non … on ne veut pas acheter vos billets. Je suis ici avec des jeunes et elles ne payent pas d’entrée … ». Ce n’est pas du TOUT ça ! Des jeunes italiens alors devant nous, qui ne peuvent pas entrer dans l’abbaye, car les mineurs doivent être accompagner par un adulte pour entrer dans les monuments ! Ah bon ?! Où sont les parents ? Pour une fraction de seconde, Mama hésite … et si c’était des « … » ???! « Ma mère a mangé quelque chose qui l’a rendu malade et Papa est alors resté avec elle en bas. Et nous, on voudra beaucoup visiter l’abbaye, mais on ne peut pas y entrer seul, en tant que mineur. Et la dame à la caisse nous a dit de chercher un adulte qui veut bien entrer avec nous et, euh, voulez-vous bien ??! Vous n’avez pas besoin non plus de faire toute cette queue ! » ???????? Tout ça en italien (super 🙂 cours d’italien gratos en plus de la visite de l’abbaye !) … . Ouh là, toutes les roues tournent dans le cerveau de Mama, et puis … okay ! C’est quand même trop horrible pour quelqu’un de ne pas pouvoir visiter ce monument, juste devant, pour une histoire malheureuse comme ça. En tout cas, les trois jeunes super contents et Mama qui se retrouve responsable de trois mineurs en plus. On n’a pas fait la queue non plus, la dame à la caisse a bien reconnu les trois ados. Et puis Mama « … euh, je dois maintenant faire du « Babysitting » ? Euh oui Madame. C’est vous le responsable. Pour qu’ils ne tombent pas dans les escaliers, etc … . » Hä ? Matteo, Angelo et Alicia ont autour de 15 ans. Tant pis, quand on accepte une responsabilité, on l’accepte. Chose attendrissante … les trois ados sont restés avec Mama tout au long de la visite ! On dirait trois « poussins » en plus qui suivent Mama, ha, ha, ha ! Tout est bien qui finit bien !